David Petrlik

– Violon –

Lundi 16 Juillet au Château Pape Clément

Concert à 20h30

Animé d’un sentiment de partage et de création, David PETRLIK aime transmettre sa passion au public. Né à Clermont-Ferrand le 16 Août 1995, David débute le violon à l’âge de 6 ans avec le professeur Andrej Porcelan de Saint-Pétersbourg et continue sa formation au Conservatoire de Clermont-Ferrand dans la classe de Hélène Friberg-Chenot. Désireux de consacrer sa vie à la musique, il est admis à 14 ans à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Boris Garlitsky et d’Igor Volochine, il poursuit également une formation de musique de chambre dans la classe d’Itamar Golan, Claire Désert, François Salque et Marc Coppey. En 2015, il obtient son Master avec les félicitations et poursuit sa formation dans le cycle d’excellence « Konzertexamen » à l’Université des Arts de Essen. La même année, il est invité à l’International Music Academy en Suisse, où il côtoie des musiciens tels que Pamela Franck, Nobuko Imaï, Sadao Harada et Seiji Ozawa, son fondateur.

Parallèlement à ses études, David PETRLIK remporte des premiers prix aux Concours Internationaux Kocian (Répuplique Tchèque), Flame (Paris), il est lauréat du concours Jasha Heifetz (Lituanie), Ginette Neveu (France), avec, à deux reprises, le prix du public, ainsi que du concours en Italie Rodolfo Lipizer, où il obtient le prix spécial pour la pièce virtuose. David est aussi le lauréat de la bourse Huguet-Bourgeois de la Fondation de France. Il vient récemment d’être nommé « Génération Spedidam ».

Ces différentes distinctions lui permettent de se produire lors de récitals dans plusieurs pays européens et en tant que soliste avec le Prague Radio Symphony Orchestra, le Kremerata Baltica, l’Orchestre Philarmonique Classique de Bonn, l’Orchestre d’Auvergne, le Moravian Philharmonic Orchestra Olomouc, l’Orchestre Philarmonique de Pardubice, l’Orchestre Philarmonique du Maroc, le Kaunas City Symphony Orchestra et l’Orchestre lyrique du Théâtre d’Avignon. David s’est produit en tant que concertiste dans les plus prestigieuses salles de concerts et festivals comme le « Victoria Hall » à Genève, le « Smetana Hall » à Prague, la Philharmonie de Paris, la Fondation Louis Vuitton à Paris, le « National Philarmonic Hall » à Vilnius, le « Peterhouse » Théâtre à Cambridge, le « Beethoven » Hall à Bonn, le Festival de la Roque d’Anthéron, le « Bratislava Music Festival », le Festival de Pâques et l’Août musical de Deauville, le Festival de la Chaise-Dieu, le Festival « Printemps des Alizés » et le Festival du Périgord Noir. Suite à certains concerts il est mentionné dans différents journaux comme dans le journal « La Montagne » : « au delà de son don manifeste, David est animé par l’amour de la musique et une générosité palpable. » Ayant à cœur un désir de qualité et d’expressivité il suit les conseils avisés de Vadim Repin, Léonidas Kavakos, Pinchas Zukerman, Vadim Gluzman, le Trio Wanderer et Christian Ivaldi à l’occasion de différentes Master Classes.

Il a joué également en musique de chambre avec des musiciens tel que Jean-Frédéric Neuburger, Jérôme Ducros, Marc Coppey, François Salque, Claire Désert, Eric le Sage, Boris Garlitsky, Adam Laloum, Emmanuel Strosser, Jonas Vitaud, Amaury Coeytaux, Pierre Fouchenneret, Victor Julien-Laferrière, Yan Levionnois, Adrien et Christian-Pierre La Marca, Thomas Hoppe,  Vassily Sinaïsky, Laurent Martin et Guillaume Bellom.

Passionné par la musique de chambre, David est artiste en résidence à la Fondation Singer-Polignac au sein de l’Ensemble Messiaen, où il joue régulièrement avec Raphaël Sévère, Théo Fouchenneret et Volodia Van Keulen. Il est parallèlement en résidence à la Fondation allemande « Villa Musica Rheinland-Pfalz ». Toutes ces rencontres très enrichissantes ont influencé sa personnalité artistique. Motivé par l’envie de transmettre un patrimoine musical riche, le répertoire de David PETRLIK est vaste, il s’étend de la musique baroque à la musique contemporaine de nos jours. 

Il joue actuellement sur un violon de Petrus Guarnerius de 1702 « ex Schubert » prêté par la Fondation « Villa Musica Rheinland-Pfalz ».