Piotr Anderszewski

– Piano –

Jeudi 11 Juillet au Château d’Yquem

Dégustation à 20h, concert en plein air à 21h

Piotr Anderszewski est reconnu comme l’un des musiciens les plus remarquables de sa génération.

Il se produit régulièrement sur des scènes telles que le Konzerthaus de Vienne, la Philharmonie de Berlin, le Wigmore Hall, le Carnegie Hall, le Théâtre des Champs-Élysées et le Concertgebouw d’Amsterdam. Parmi ses collaborations avec orchestre figurent des concerts avec l’Orchestre philharmonique de Berlin et la Staatskapelle de Berlin, le London Symphony et le Philharmonia de Londres, ainsi que l’Orchestre symphonique de la NHK. Il privilégie également le travail de direction depuis le piano en s’associant à des formations telles que l’Orchestre de chambre d’Écosse, l’Orchestre de chambre d’Europe et la Camerata de Salzbourg.

Au cours de la saison 2018-2019 Anderszewski se produira avec des orchestres tels que le Sinfonia Varsovia, la Elbphilharmonie de Hambourg, l’Orchestre symphonique de la radio suédoise, le LSO et l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig. En plus d’une tournée aux États-Unis, il donnera des récitals à Paris, Belgrade, Berlin, Prague, Lisbonne, Budapest, Florence, Munich, Vienne, Londres, Varsovie, Amsterdam et Istanbul. Le printemps 2019 le verra poursuivre sa collaboration avec le quatuor Belcea pour un programme de musique de chambre.

Piotr Anderszewski enregistre en exclusivité pour Warner Classics/Erato (ex-Virgin Classics) depuis 2000. Sa première publication sous ce label, les Variations Diabelli de Beethoven, a remporté de nombreux prix. Nominé aux Grammy Awards pour ses disques des Partitas n°1, 3 et 6 de Bach et d’oeuvres solo de Szymanowski, il a reçu un Gramophone Award en 2006 pour ce dernier. Son enregistrement dédié aux œuvres de Robert Schumann a remporté le prix « Recording of the Year » du BBC Music Magazine en 2012. Le disque des Suites Anglaises n°1, 3 et 5 de Bach, sorti en novembre 2014, a valu à Anderszewski un Gramophone Award, ainsi qu’un prix ECHO Klassik l’année suivante. Son plus récent enregistrement – deux des derniers concertos de Mozart avec l’Orchestre de Chambre d’Europe – est sorti en janvier 2018.

Salué pour l’intensité et l’originalité de ses interprétations, Piotr Anderszewski est également lauréat du Gilmore Artist Award, du Prix Szymanowski et du Royal Philharmonic Society Music Award.

Le cinéaste Bruno Monsaingeon lui a consacré plusieurs documentaires. Piotr Anderszewski joue les Variations Diabelli (2001) explore le rapport particulier qu’il entretient avec cette œuvre emblématique de Beethoven. Voyageur intranquille (2008) est un portrait hors du commun de  l’artiste qui confie ses pensées sur la musique, le spectacle et ses racines hongro-polonaises.

En 2016 Anderszewski a pris sa place derrière la caméra pour analyser le rapport personnel qui l’attache à sa ville natale de Varsovie dans un film intitulé Je m’appelle Varsovie.